Notre histoire

Notre Assemblée a commencé en 1962, à l’initiative de Max et Jacqueline Blondeau qui, chrétiens évangéliques depuis quelques temps, ont eu à cœur de fonder une Église à Saint-Germain-en-Laye. Ayant demandé au collège pastoral des Assemblées de Dieu de leur envoyer un pasteur, M. Roger Gorse a été désigné et a pu commencer le travail.

Les débuts :

Il y avait à cette époque cinq membres : Max et Jacqueline Blondeau (dont vous pouvez lire le témoignage en cliquant ici), Mme Méry, mère de Jacqueline, M. Gorse et son épouse. Débuts difficiles, si peu nombreux au domicile personnel puis à la blanchisserie des Blondeau, avenue Foch !
Mais à force de persévérance, le témoignage personnel de chacun, la guérison de Jacqueline, les distributions de prospectus, le Seigneur a permis que le petit groupe grandisse.

Une Église officielle :

En 1971, les vingt-cinq membres nécessaires à la création officielle de l’Église, c’est-à-dire au dépôt d’un statut d’association cultuelle selon la loi de 1905 (voir [aspects financiers et juridiques]) étaient présents.
Vers cette époque, les réunions ont été transférées du domicile de la famille Blondeau à l’hôtel du Grand Cerf, place du Marché Neuf, où l’Assemblée a vu une nouvelle phase de croissance.
En 1976, un premier local a pu être acquis, au 32, rue d’Hennemont. Cette période reste pour beaucoup de membres chargée de souvenirs importants, temps de croissance, mais aussi parfois temps difficiles : ce n’est jamais dans la facilité que l’œuvre de Dieu grandit.

Mais la croissance est là :

En 1977, des réunions ont pu commencé en semaine, le jeudi soir, à Chanteloup-Les-Vignes, place du Bestiaire, au domicile de M. et Mme Robert. Cette œuvre a maintenant elle aussi beaucoup grandit, et un culte est ouvert depuis de nombreuses années 3, place des Arcades (maintenant place des Échauguettes). Ces réunions sont maintenant assurées, sur la base d’un programme d’Église complet, par le pasteur Billy Petit, dont vous pouvez lire le témoignage en cliquant ici.
En décembre 1987, tournant important, douloureux. Le pasteur Roger Gorse, qui avait conduit l’œuvre jusque là, rejoint la patrie céleste.
Le pasteur Dominique Taillifet, qui travaillait à ses côtés depuis longtemps déjà (il était arrivé avec son épouse dans l’Église en 1972), reprend la suite. Il garde cependant son activité professionnelle d’ingénieur à EDF.

L’installation rue Bonnemain :

En décembre 1987, le local de la rue d’Hennemont étant devenu vraiment trop exigu, une nouvelle étape est engagée : transfert de l’assemblée au plus grand local du 6bis, rue Bonnemain. L’acquisition de ce local est en soi une belle expérience qu’il serait toutefois trop long de détailler ici. Nous en remercions le Seigneur. Nous nous y réunissons encore à ce jour, et le prêt a maintenant été totalement remboursé.
Entre temps, les réunions ont pu commencer à Maisons-Laffitte. Tout d’abord à partir de 1995 le vendredi soir à l’hôtel Climat de France. Puis successivement au 19 et au 9, avenue de Saint-Germain. Les pasteurs Marc CLUZEL puis Raynolds DUMAINE y ont successivement collaboré. Le travail est actuellement sous la responsabilité du pasteur Daniel BOTEA. Un culte est assuré chaque dimanche, ainsi qu’une réunion de prière le jeudi soir.
D’année en année, l’œuvre continue de croître dans ses trois lieux de culte, et les projets d’avenir ne manquent pas.

Déménagement rue Saint Vincent

Septembre 2016, notre église s’agrandissant, nous avons trouvé un bâtiment plus grand au 7, rue Saint Vincent où nous avons emménagé.
Si vous êtes curieux, vous pouvez suivre les étapes des travaux ici

Septembre 2017

Arrivée du pasteur Luigi DAVI et de sa famille pour compléter l’équipe pastorale

Actuellement :

Équipe pastorale : Yann ANTOINE (également Président), Nonge OMPENDA, Fabrice ECRABET, Luigi DAVI

Merci au Seigneur pour ces années bénies et celles à venir.